CHAUFFAGE - CLIMATISATION

  • chauffage bois

    • introduction Le chauffage au bois

      Tant que le volume de bois prélevé ne dépasse pas l'accroissement naturel de la forêt la ressource est préservée. Le bois est alors considéré comme une énergie renouvelable. Le CO2 libéré pendant sa combustion est le même que celui qui serait rejeté dans l'atmosphère lors de sa dégradation naturelle. L'impact de la combustion du bois sur l'atmosphère est donc neutre.

      Il existe plusieurs types de chauffage au bois qui se différencient par leur esthétique, leur performance et leur mode de fonctionnement. Nous pouvons distinguer deux grandes familles : les chaudières reliées à un chauffage central et les systèmes indépendants type poêles et inserts. L'alimentation peut être effectuée soit par bûches (manuel) soit par granulés (automatique)

  • Chaudière à boisAlimentation manuelle

    Le combustible utilisé: les bûches.
    Facile à alimenter, fiable, robuste, elle peut être à tirage naturel ou à tirage forcé. Dans ce dernier cas, la combustion est optimisée par un ventilateur. L'utilisation d'un ballon tampon d'accumulation améliore le fonctionnement, le rendement et la durée de vie de l'installation : Il est fortement recommandé.

    Le combustible utilisé: les bûches.

  • Chaudière à boisAlimentation automatique

    Combustible utilisé:
    Le bois déchiqueté (plaquette), le granulé ou la céréale.
    Le granulé est le combustible optimal grâce à sa densité d'énergie élevée et sa facilité de stockage.
    Cette chaudière est entièrement automatisée grâce à un système d'approvisionnement par vis sans fin ou par aspiration.
    Elle est compacte, à fort pouvoir calorifique et offre une qualité constante, sans émission de poussière.
    Les performances sont optimisées, elle possède une souplesse d'utilisation, une grande autonomie (de 1 jour à plusieurs mois) et haut niveau de confort et de sécurité.

  • Inserts & poêlesInsert ou foyer fermé

    Pour plus de confort et de performance, pensez à adapter un récupérateur de chaleur.
    Si vous disposez d'une cheminée à foyer ouvert, l'installation d'un insert vous permet d'améliorer fortement son rendement et diffuser une chaleur agréable. Doté de vitrage résistant et de dispositif de désenfumage, ce système vous offre bien-être et vision du feu.
    Différentes puissances sont proposées pour répondre au niveau de chauffe souhaité, le plus longtemps possible, et ce avec le minimum de bois.
    Il existe une diversité de modèles où se conjuguent innovation et performances avec fiabilité et sécurité (main froide, vision du feu panoramique, nombreuses dimensions, finitions...)

  • Inserts & poêlesPoêle

    Pour plus de confort et de performance, pensez à adapter un récupérateur de chaleur.
    ll existe des poêles à buches et des poêles à granulés. Leur utilisation est très simple: il suffit de remplir le foyer de bûches ou de granulés. La chaleur est diffusée par rayonnement. Suivant les modèles, ils sont équipés de systèmes de sécurité indépendants assurant la protection contre des incendies accidentels.
    Un conduit de fumées et une ventilation adaptée sont obligatoires pour ces émetteurs de chaleur.
    Les poêles s'intègrent harmonieusement à tous les types d'intérieurs (choix de design et de coloris). Certains modèles sont équipés d'une alimentation automatique ce qui leur offre une plus grande autonomie.

  • AvantagesLe chauffage au bois

    - Le coût énergétique du bois en kWh est un des plus performants du marché
    - Facilités de stockage des systèmes à granulés
    - Crédit d'impôt suivant les modèles
    - Allier confort, économie d'énergie et geste écologique
    Utiliser un combustible de qualité certifié NF avec un appareil Flamme Verte, c'est l'assurance d'un chauffage au bois performant et d'une durée de vie plus longue de votre matériel.